Environnement sonore

Présentation

Créé en 1995 comme un sous-groupe du groupe de travail « Environnement », il est devenu fin 2000 un groupe indépendant coanimé avec Bruno Vincent directeur d'Acoucité avec qui nous avons signé une convention en 2014.

Les rencontres de ce groupe de travail ont été jusqu'à présent l'occasion d'une mise en commun d'expériences sur les difficultés d'application de la loi Bruit de 1992 (classement sonore des infrastructures de transports terrestres, décret sur les établissements diffusant de la musique amplifiée, cartographie sonore des villes, etc.) et la recherche de solutions pour y faire face, en s'appuyant largement sur des compétences extérieures ; l'objectif étant de pouvoir en faire bénéficier l'ensemble des communes confrontées à ce problème et qui ne disposent pas toutes de services spécialisés pour cela.

Les nouvelles dispositions réglementaires en matière de bruit ont conduit le groupe de travail à se rapprocher de plus en plus des ministères du CSTB du CERTU de l'AMF et du CIDB.

C'est l'exemple de la directive européenne sur le bruit, qui a fait l'objet d'échanges et de débats très fructueux permettant d'élaborer une position commune sur la réalisaiton des cartographies et la mise en œuvre des moyens d'action.

La cartographie du « bruit » est aussi source de transversalité et de partage des compétences entre acoustique et SIG, villes et agglomérations.

Cette évolution a conduit le groupe de travail à élargir son champ d'action en contactant les agglomérations et EPCI créées.

Aujourd'hui, l'AITF, Acoucité et le CIDB collaborent régulièrement sur l'organisation de journées spécifiques.

L'AITF est devenue membre du Conseil national du bruit et assure la coanimation d'un groupe de travail au sein de cette instance rattachée au ministère et présidé par Christophe Bouillon.

 

Fonctionnement

Le groupe de travail AITF se réunit 2 à 3 fois par an (une fois à Lyon et deux fois à Paris). Les intérêts pouvant diverger sensiblement, le groupe de travail se réunit désormais en alternance sur des préoccupations cartographiques, plus portées par les EPCI, et sur des préoccupations bruits de voisinage, d'équipements, des établissements nocturnes, plus portées par les villes à travers les pouvoirs de police des maires.

Le groupe de travail CNB se réunit 1 à 2 fois par mois, au sein de la commission technique, du groupe santé et du groupe gestion du bruit par les collectivités.

Dans le cadre du CNB, l'AITF a participé aux assises de l'environnement sonore 2014 et aux Décibels d'or.

 

Claude GARCIA - Animateur du groupe de travail "Environnement sonore"

Animateur(trice)

Co-animateur(trice)

La documenthèque

Aucun fichier n'a été trouvé