Eclairage extérieur

 

L'éclairage extérieur est une composante particulière de l'équipement de l'espace public, de jour il anime l'espace urbain par son mobilier, de nuit il le structure par sa lumière en prenant en compte les objectifs de sobriété énergétique, de nuisances lumineuses et du respect de la biodiversité.

La responsabilité des installations d'éclairage extérieur nécessite la mise en œuvre de technicités variées et performantes (gestion, photométrie, électricité, mécanique, urbanisme, sociologique et physiologique) et fait appel à plusieurs compétences des collectivités (sécurité des biens et des personnes, code du travail, développement économique et social, mise en valeur de la cité et tourisme). La technicité de la lumière est en évolution, puisque nous sommes passés de la lumière électrique à la lumière électronique avec l'émergence de technologies appliquées à l'éclairage public, telles que les appareillages électroniques, les LED. La mutualisation des infrastructures, la ville intelligente sont autant de nouvelles fonctions qui utilisent les installations d’éclairage extérieur d’une ville.

En parallèle de la technique, d'autres aspects viennent complexifier le travail : extension urbaine, certains choix purement subjectifs, sans oublier les questions liées au développement durable, qui agit sur chacun des trois piliers : « économique » par la gestion globale, « social » par la qualité de la lumière et « environnemental » par la limitation des nuisances et la sobriété énergétique tout en prenant en compte les usages.

Dans ce contexte, le groupe de travail Éclairage extérieur de l'AITF se fixe deux objectifs : partager les connaissances et expériences au sein du groupe de travail ouvert à l'ensemble des responsables techniques et administratifs des collectivités territoriales en lien avec l'éclairage extérieur et participer aux instances de réflexion et de décision comme acteur de l'éclairage extérieur et mettre en avant les intérêts des collectivités territoriales notamment dans le cadre de la normalisation.

Fonctionnement

  • Des réunions en composition "régionale"

Ces réunions ont pour objectif de regrouper les acteurs locaux de l'éclairage public autour d'un thème de réflexion ou technique, en simplifier les déplacements.

  • Les réunions du groupe de travail national

Le groupe de travail Eclairage public national se réunit une fois par an pour définir et coordonner les actions. Il assure aussi les relations avec les différents partenaires et fonctionne en réseau (liste de diffusion).

  • La liste de diffusion

De nombreux collègues, non spécialisés dans l'éclairage public, se trouvent confrontés à des choix qui peuvent avoir des conséquences importantes sur le long terme. La liste de diffusion permet de poser une question à l'ensemble du groupe avec l'engagement de retourner une synthèse des réponses. Ce système a l'avantage d'enrichir chacune des réponses par le travail de synthèse partagé par l'ensemble du groupe.

  • Composition du groupe

Le groupe de travail Éclairage public fédère plus de 250 personnes, concernées de près ou de loin à l'éclairage public, et actives aussi bien dans des communes, que des EPCI (ce sont là les représentants les plus nombreux), des syndicats ou des départements.

Animateur(trice)

Co-animateur(trice)

Président(e) National(e)

Vice-Président(e) national(e)

Animateur de groupes de travail

La documenthèque

Aucun fichier n'a été trouvé